Compagnons des Saisons
'Les Compagnons des saisons' vise 25 à 30 magasins
13/06/2012
 
 
L’enseigne de jardinerie compte aujourd’hui seize magasins affiliés à la centrale. Elle poursuit son développement, certes, mais vise une croissance raisonnée d’une trentaine de magasins.
 
 
 
« Le grand tournant de 2012 est que tous les magasins du groupe portent maintenant l’enseigne Compagnons des saisons, annonce Frédéric Delatre, responsable achats de l’enseigne, rappelant que quatre magasins étaient, il y a encore peu, à leurs noms propres. « L’ensemble des magasins réalise un chiffre d’affaires de 60M€ ». Le cœur de métier de l’enseigne demeure le végétal, autour duquel s’articule l’offre-produits. « Sa part varie, suivant les magasins, de 50 à 60% du CA, note Frédéric Delatre. Il reste la famille essentielle ». Pour ces végétaux, c’est la centrale qui réalise les achats pour les magasins. « Nous fonctionnons à l’inverse des autres centrales, remarque Frédéric Delatre. Nous avons le végétal en plate-forme, et les produits manufacturés en direct : c’est une différence notoire ». L’enseigne a quelques mises en culture au nom des Compagnons des saisons, avec des contrats. Sa clientèle a la fibre particulièrement végétale. « Et ce sont aussi des gens qui apprécient de trouver des nouveautés et qui sont avides de conseils, observe le responsable achat. Une clientèle, aussi, plutôt âgée, que nous essayons de rajeunir, notamment dans la façon de communiquer ». Le panier moyen ? « Il est très variable d’un magasin à l’autre. Et nous n’avons pas de magasin à Paris !... Ce qui donne une fourchette relativement basse de 25 à 30€ », note Frédéric Delattre.
 
 
Une MDD « ciblée »
 
l'enseigne lance une MDD sur le terreauL’enseigne propose une bière à son nom (à consommer avec modération)… « La bière est un clin d’œil, contrairement à un autre produit, qui répond à un cahier des charges précis et qui est au cœur de notre métier : le terreau », confie Frédéric Delatre. En effet, l’année 2012 marque l’arrivée de la MDD : « Nous voulions un terreau spécifique, à notre image », insiste l’homme, qui explique ce lancement : « Nous disposons d’une marque qui commence à être reconnue, avec ses valeurs ; cela donne une légitimité à la diffuser en magasin ». Le terreau fait partie des produits de consommation importants à cette période de l’année, ce qui permet d’observer les ventes, qui paraissent bien fonctionner. « Si nous partons sur la MDD, ça ne peut pas être uniquement une histoire de marge", prévient le responsable achats, insistant sur les notions de notoriété et d'image : "le produit doit correspondre à nos valeurs et apporter un plus à l’intérieur du magasin". Mettre en place ce type d’offre représente aussi beaucoup de travail pour une petite structure, et donc de la réflexion : « Il ne s’agit pas de développer tous azimuts la MDD, mais de travailler sur des familles ciblées, en rapport avec l’embellissement des plantes ».

Une offre variée et qualitative
 
L’approche produit a changé, avec des changements de comportement des consommateurs. Il devient nécessaire d’avoir beaucoup de diversité en magasin. Ce qui ne signifie pas aborder tous les marchés. Ainsi, l'enseigne ne vend pas de meubles de jardin. "C’est une stratégie de groupe. Ce produit demande beaucoup de surface d’exposition et beaucoup d’achats massifs en import, ce que nous ne pratiquons pas », souligne Frédéric Delatre: « Pas question de supprimer des tablettes de végétal pour placer du mobilier !». Un choix qui permet de travailler une offre végétale toute l’année. En dehors des produits végétaux, la poterie et la décoration de jardin fonctionnent bien. « Depuis deux ans, la poterie plastique se développe beaucoup, tant au niveau des couleurs, que des formes et de la qualité, observe Frédéric Delatre. Avant, le plastique était synonyme de "pas cher", maintenant il y a des produits techniquement intéressants ».  La place de la couleur observée dans le jardin est une vraie évolution au niveau de la poterie. « L’offre, qui a créé la demande, répond à beaucoup de critères, notamment en termes de poids… et donc de facilité de transport, de la jardinerie au domicile du client ». L’homme observe une mutation des comportements d’achat. Selon lui, en temps de crise, les clients achètent « intelligent », préférant des produits plus chers, mais de meilleure qualité. Le fait que tous les magasins ont adopté l’enseigne est, également, de nature à envisager sereinement ses perspectives d’évolution. « Notre objectif n’est pas de nous développer à outrance » note cependant Frédéric Delatre, qui met en avant le choix de chefs d’entreprise qui comprennent le concept et sont des "passionnés du végétal." Il conclut : « Nous souhaitons ouvrir deux magasins par an, jusqu’à 25 ou 30 magasins : Au-delà, cela parait compliqué de maintenir le concept en l’état ».


 
 
 6 à 7 000 références en magasins
 
 
 

   
 
Donnez une note : 1  2  3  4  5  
 
 
 
 
"Logistiques problèmes"
Posté par Aptel, le 11/01/16
Note : 5/5

 
Il est vrai que livré efficacement plus de 25 magasins avec 1 camion en 1 semaine est difficile...

 
 
Nom
E-mail
Site web
Titre
Entrez ici votre commentaire :
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez. Votre adresse IP (35.173.47.43) sera archivée.
Saisissez le code suivant :
 
   
Maïsadour s'habille en Gamm vert
06/10/15
À partir de novembre, les Jardineries Maïsadour vont progressivement passer sous enseigne Gamm vert.
Les guides Terre vivante : une nouvelle collection !
28/11/12
L'éditeur du jardin bio depuis 30 ans lance une collection de guides. Toute l’expertise de Terre vivante réunie dans des ouvrages de référence.
Magasin Vert arrive à Marly (57)
11/07/12
'Les Compagnons des saisons' se fait un nom et une ambition
13/06/12
L’enseigne de jardinerie compte aujourd’hui seize magasins... tous arborant le nom de l'enseigne. C'est une petite révolution ! Maintenant, place à l'ambition : 25 à 30 magasins ...
Cardinal Jardin s'installe dans l’Isère
28/05/12
Le réseau franchisé de "paysagistes-designers" s'installe dans la région grenobloise.
Kärcher les bons tuyaux
25/05/12
Le fabricant allemand propose un dévidoir mural (HR 7315).
Insecticides : le marché qui fait « flop »
26/04/12
Climpact analyse la météo-sensibilité des produits de grande consommation. Constat : les ventes d’insecticides ont pris l’eau !
Hozelock : dévidoirs plastique et métal
20/04/12

Prêts à l’emploi, stables, maniables sont les termes qu’utilise le fabricant pour caractériser ses nouveaux dévidoirs plastique et métal.
Bayrol : Chloryte, traitement piscine
13/04/12

Le fabricant propose un traitement choc au chlore non stabilisé pour désinfecter les piscines.
Gascogne Wood Products lance sa gamme Imberty
12/04/12
Le spécialiste de la décoration intérieure/extérieure bois lance sa nouvelle gamme pour l'extérieur sous la marque Imberty.
 

 

   
Jardiland lance sa Pharmacie pour les plantes
17/11/15
L’enseigne de jardinerie met en place sa première "Pharmacie des Plantes" à Bonneuil-sur-Marne.
La Maison - Point Vert s’étend à Saint-Symphorien-Levallois (50)
11/07/12
Le magasin La Maison-Point Vert de Saint-Symphorien-Levallois a reçu l’autorisation de passer de 1158 m2 à 3900 m2.
Gamm vert: ouverture à Noirmoutier-en-l'île
03/05/12
Le nouveau Gamm vert de la Cavac à Noirmoutier-en-l'île (85) est maintenant ouvert au public.
Maxi Zoo : quatre ouvertures
23/04/12
L’enseigne française du groupe allemand Fressnapf ouvre quatre nouvelles enseignes en Rhône-Alpes, Pays de la Loire, et Languedoc-Roussillon.
Jardiland : 21 'bascules'
20/04/12
L'enseigne a également profité de 21 bascules.
 

 

 

 
 Contacts et communication 
 Mentions légales 
 

Copyright © Rayons Brico Jardin 2019- Tous droits réservés

 
 
 

 

X

Demande d'accès pour modifier ma fiche

Nom * Prénom * E-mail (login) * Mot de passe * Téléphone * Point de vente ou centrale concernée *

Valider