mot de passe oublié ?
Je m'inscris

Connectez-vous !
 
 
 

 
   
Marché du bricolage : la belle année 2016… ou presque
12/05/2017

Le secteur du bricolage a connu une progression de 1,9 % en 2016. Après 3 années de vaches maigres (progressions inférieures à 1 %), le moral remonte même si les fabricants paraissent plus prudents que les distributeurs

 

Distributeurs et fabricants, ensembles pour présenter les chiffres du marché , c’est une première ! Unibal a convié la FMB (Fédération des magasins de Bricolage) à cette conférence et devant nous Jean-Eric Riche (Pdt Unibal) et Frédéric Sambourg (Pdt FMB) s’apprètent à commenter de concert les chiffres. Ils sont plutôt bons d’ailleurs avec un marché qui dépasse les 25 md d’euros et une progression de presque 2 % (+1,9 %) Il y a longtemps que le brico n’avait connu de tels scores. Mais tout progresse un peu dans tous les domaines ! Le marche du meuble (+2 %) celui de l’éléctroménager (+ 2 %)…. Seul le secteur du jardin a stagné en 2016 mais on sait pourquoi … Toujours cette satanée météo ! 

 

Un marché mature mais sans (mauvaises) surprises

Il aura donc fallu 5 ans au marché du bricolage pour progresser de 6 %  alors qu’avant les années 2000  et même jusqu’en 2007 il lui fallait 12 à 18 mois pour de tels résultats.  Côté Unibal on explique que  le Bricolage est un marché mature qui progressera doucement mais régulièrement . On ne devrait pas connaître de yoyos comme dans d’autres secteurs (meuble ou électroménager).

 

77 % du marché pour les GSB

Côté enseignes, la conférence nous explique que ce sont les GSB qui croquent la plus grosse part du gâteau de 25 md € avec 77 % (+ 12 pts en 20 ans)  devant les négoces, 15 % (-5 pts). Quincailleries et GSA se sont écroulées mais on a vu l’avènement du e-commerce. Unibal estime sa part actuelle à 3 % du marché en ne comptant que les pure-players. En clair, les CA des GSB en termes de e-commerce ne rentre pas dans le calcul.

 

+ 25 % C’est la progression des pure-players

 La progression des sites du secteur brico est phénoménale en part de marché (+ 25 %) et Frédéric Sambourg les voit à terme occuper 10 % de PDM pour y plafonner ensuite. Un président de la Fédération des magasins de bricolage qui en profite pour rappeler que le combat commercial des GSB contre Amazon « se fait avec une main attachée dans le dos »  à cause de la pression fiscale que subissent les acteurs classiques possédant des magasins et qui doivent assumer la fameuse Tascom  (qui a coûté 18 M€ en 2016)

Les pure-players ne sont pas logés à la même enseigne, si on peut dire, et pourtant c’est bien le secteur classique qui emploie le plus de monde (3 à 5 fois plus )

 

Situation anxiogène pour les fabricants

De son côté Unibal  n’est pas inquiet pour les mêmes raisons. La présence de nouveaux acteurs ne doit pas être pour lui déplaire tant le marché classique s’est contracté : aujourd’hui les deux premiers groupes , Adéo et Kingfisher, représentent 72 % d es 77 % du marché occupé par les seules GSB. Il reste 10% et 10 % pour Bricomarché et Mr Bricolage et 10 % que se partagent Bricorama, Cofaq, Brico Leclerc et Samse. Le nombre d’acheteurs à démarcher se réduit donc et si un fournisseur loupe le coche de King ou d’Adéo, c’est un très gros chiffre qui s’en va. En revanche, s’il décroche la timbale dans ces grands groupes il doit les suivre dans toute l’Europe et donc se redimensionner et investir. Le président d’Unibal reconnaît que cette situation est « anxiogène ».






 

Les Big Box c’est 50 % du CA des GSB

En termes de magasins, l’étude d’Unibal et de la FMB note la création de 128 000 m2 de surfaces commeciales en 2016 en baisse par rapport au deux années précédentes avec des Big Box (+ de 10 000 m2) qui règnent en terres de CA/ m2 (3550 €/m2 contre 1527 /m2 pour une surface comprise entre 2000 et 4000 m2). Une telle réussite qui s’explique par la possibilité qu’ont les Big Box de proposer des profondeurs de gammes et des produits plus lourds, plus imposants et à forte valeur. Aujourd’hui les Big Box représentent 50 % des 19,25 md€ de CA des GSB en France.

Plomberie, salle de bains , cuisine, revêtements… les stars 2016

Côté produits, tous les rayons progressent  en 2016 à l’exception de l’électricité et du bâti. Le premier est une conséquence du ralentissement des ventes folles de détecteur de fumées en entre 2015 et 2016, le second est peut-être impacté par la météo (isolation -6 %). Au rayon des champions 2016 les revêtements de sols progressent de 4,7 % avec des produits toujours plus faciles à mettre en œuvre (sols PVC + 12 %/plaquettes de parement + 8 %)), l’outillage grimpe de 4,2 % porté par l’électroportatif (pistolet à peinture + 18 %) ou l’EPI (chaussures de sécurité + 13 % !)  On note que le gros secteur Plomberie/salle de bains/ Cuisine (13 % des ventes Brico  progresse encore de près de 4 %.  Là encore les produits « facilitateurs » y sont pour beaucoup comme  les tubes mulicouches qui bondissent de 21 % …

 

 





Mauvais démarrage en 2017 mais forte reprise depuis

Pour l’année 2017 , les intervenants sont mitigés. Le premier trimestre a été plus que difficile (-1,4 %) mais c’est à cause d’un excellent premier trimestre 2016. Les ventes devraient se redresser (c’est déjà le cas en avril) dans les mois à venir et les deux fédérations tablent sur des résultats similaires à 2016.  Un optimisme basé  sur un marché immobilier en pleine reprise, sur des mises en chantier qui bondissent sur le fait également que 15 millions de propriétaires  se retrouvent aujourd’hui sans charge de remboursement. Reste à leur trouver de bonnes motivations pour dépenser les sous dont ils disposent !




 
   
 
Donnez une note : 1  2  3  4  5  
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
Nom
E-mail
Site web
Titre
Entrez ici votre commentaire :
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez. Votre adresse IP (54.198.210.67) sera archivée.
Saisissez le code suivant :
Casto, au bord de la crise de nerfs
15/11/17
Les syndicats de Castorama devraient annoncer une mobilisation générale dans les heures qui viennent tant en magasin qu'au siège. C'est l'annonce d'une délocalisation des services financiers en Pologne qui a mis le feu aux poudres dans une entreprise sous haute tension où les salariés affrontent déjà de nombreux bouleversements. Kingfisher tente de calmer le jeu.
Sébastien Attina : ''Bricoman n'est ni une GSB, ni un négoce''
15/11/17
Adéo aime le pro et cela s'est vu à Batimat. Un stand Bricoman hyper festif, des centaines de salariés en tenue qui sillonnent le salon, les huiles du groupe en déplacement (on a la photo !), Philippe Zimmerman compris... Nous avons interrogé le héros du lieu : Sébastien Attina , DG de Bricoman qui décloisonne le marché en inventant un ni-ni ... ni GSB, ni-négoce
Patrick Schaeffer décrypte CMEM et ses ambitions
15/11/17
Super centrale au service de groupements, CMEM a une vue imprenable sur le marché. De là-haut son directeur général Patrick Schaeffer observe les mouvements, le décloisonnement pro/part, la digitalisation... Quelle est la mission de CMEM, son mode de fonctionnement au service de groupements concurrents, il répond avec doigté depuis les allées de Batimat
Inedis : independance day à Clermont-Ferrand !
15/11/17
Rupture avec Le Club Les Briconautes et Kyriel mais reprise des Compagnons des saisons et développement de Territoires de Nature, Inedis s’est montré sous un jour ambitieux lors de son salon d’enseigne à Clermont-Ferrand. Le 8 novembre, lors de la plénière c'téait un peu "Independance day" tant le commerce indépendant était dans le viseur
Gamm Vert/ Jardiland : déjà des projets !
15/11/17
Les fiançailles publiques ont eu lieu dans les nouveaux locaux d’In Vivo, au 32 ème étage d’une tour de la Défense Au-delà des formules de politesse, des formules tout court pour présenter « non pas une absorption », « pas un rachat non plus » mais la « création d’un écosystème économique », au-delà de l’évidence de ce mariage chanté en chœur par les fiancés… pointent déjà des projets autour de l’ animalerie, du bio ou encore de la bistronomie…
Sur Batimat : Vianney Hamoir (Master Pro) : '' nous sommes à + 6 % depuis janvier''
14/11/17
Responsable des enseignes pro de Cofaq , Vianney Hamoir est aussi copilote dans la nouvelle organisation d'Addok. Et d'un côté comme de l'autre, le CA progresse. Petit point dans les allées de Batimat où Master Pro s'exposaient dans le hall outillage.
Saint Astier vise 35 M€ en 2022
09/11/17
Chaux et Enduits de Saint Astier (CESA) change d'identité et ambitionne une croissance de 30% d’ici 5 ans. Antoine Bastier, son Président, nous explique les moyens mis en place pour atteindre 35 M€ en 2022.
Etude : les Français et la rénovation de leur salle de bains
06/11/17
Le site Houzz publie une étude (à télécharger ici) qui révèle les comportements des français quand il s’agit de rénover une salle de bains. Baignoire, douche , ciel de pluie, couleurs, niveau d’investissement, DIY ou pro tout y est et c’est assez édifiant. Indispensable à connaître pour tout acheteur et … vendeur
CMEM exposera au salon BtoB Habitat
06/11/17
La centrale CMEM va exposer au nouveau salon BtoB Habitat qui se déroulera les 5,6 et 7 juin à Paris. L'idée est de convier ses milliers de points de vente-clients à découvrir.... ses nouvelles ambitions en termes de magasin tout en leur faisant profiter de l'exposition générale du nouveau salon du secteur.
Nouveau Directeur Général pour OASE France
05/11/17
Oase France a un nouveau patron. Il n’a pas 40 ans et prend la succession de Philippe Mortureux
L’incroyable logistique de Leroy-Merlin en Russie
05/11/17
Un article très intéressant du site Voxlog explique les défis logistiques de l’enseigne en Russie , un pays de 9 600 kilomètres de long, 2000 kilomètres de haut 31 fois plus grand que la France avec une densité routière 50 fois moindre. Casse-tête !
Startup: Bloom & Wild arrive en France
05/11/17
La startup britannique qui livre des fleurs dans les boîtes aux lettres annonce l’ouverture de son site dans l’Hexagone dans quelques jours
Bricoman encore plus pro à Batimat
05/11/17
Le distributeur poursuit son « coming out pro » en exposant à Batimat et annonce la signature sur place de trois partenariats l’un avec Boels Rental pour la location de matériels, l’autre avec Socotec pour offrir des démarches de certification plus facilement et enfin avec Véolia pour simplifier la collecte et le traitement des déchets
L’offensive de la laine minérale
05/11/17
Le syndicat des laines minérales lance un grand concours pour faire gagner « son isolation en laine »
La belle histoire de Jardin privé (Neyrat-Peyronie)
05/11/17
En moins de 10 ans, Neyrat Peyronie devenu Jardin Privé est passé de la liquidation judiciaire à une activité aujourd’hui florissante avec un CA multiplié presque par 4 et 110 salariés en activité contre une quarantaine lors de la reprise.

 

   
Joué Club, victime collatérale de Mr Bricolage
05/11/17
Promenade de Flandre : Immochan devient unique propriétaire
05/11/17
Bricomarché: extension dans le Loir-et-Cher (41)
30/10/17
Brico Dépot: extension dans le Nord (59)
30/10/17
Bricomarché : bientôt à Lille (59)
23/10/17
Tiercé gagnant pour Mr Bricolage (49)
20/10/17
Maison Dépôt : le nouveau concept s’installe à Allonnes (72)
20/10/17
 

 

 
MIF : du 10 au 12 novembre 2017 à Paris
Batimat Russie : du 3 au 6 avril 2018
Amenago : du 4 au 12 novembre 2017 à Lille
ANIDO : 25 et 26 février 2018 à Courtrai (B)
BtoB HABITAT, PARIS EVENT CENTER : 5, 6, 7 juin 2018
acPROdeZ00: Salon animalerie les 5,6 et 7 juin 2018 à Paris

 

 
 Contacts et communication 
 Mentions légales 
 

Copyright © Rayons Brico Jardin 2017- Tous droits réservés

 
 
 

 

X

Demande d'accès pour modifier ma fiche

Nom * Prénom * E-mail (login) * Mot de passe * Téléphone * Point de vente ou centrale concernée *

Valider